Comment fabriquer son e-liquide soi-même ?

Fabriquer son e-liquide

Pourquoi fabriquer soi-même de l’e-liquide ? En fait, pour commencer, c’est connu que faire du DIY est à moindre coût que d’acheter un produit fini sur le marché. Fabriquer aide à économiser avec au moins 5 fois moins cher l’achat d’un produit et la quantité obtenue n’est pas à écarter par rapport à la quantité que vous vous procurez en un seul achat.

Comment fabriquer son e-liquide proprement ?

Si vous voulez avoir plus de liberté dans le choix des e-liquides ou bien si vous voulez imposer votre propre création alors le DIY qui signifie Do It Yourself en anglais est la solution parfaite pour vous. Si vous optez pour la fabrication par vous-même, alors vous aurez une grande satisfaction à le faire vous-même. Vous êtes maître de vos propres mélanges, vous pouvez produire en une grande quantité et le dernier, mais pas le moindre, c’est le prix. 

Fabriquer du e-liquide est assez simple, car si vous voulez avoir un produit de qualité, c’est au niveau du dosage que vous devez bien préciser. Comme principe de base, vous aurez besoin de boosters de nicotine, d’une base neutre, des additifs et bien sûr les arômes qui parfumeront votre e-liquide. Après la mixture, il vous faut un temps de pause nécessaire avant toute dégustation. La fabrication de l’e-liquide est donc faisable pour tous les amateurs, créateurs motivés ou passionnés de DIY de l’e-liquide. Alors, optez pour fabriquer son e-liquide soi-même.

Les instruments nécessaires pour fabriquer votre e-liquide

Pour la fabrication de l’e-liquide, vous devez avoir de nombreux ustensiles et contenants. Ces matériels sont faciles à trouver dans les boutiques de cigarette électronique ou sur des boutiques en ligne sur les vapoteurs. 

D’abord, vous aurez besoin de la base neutre, qui est l’ingrédient primaire pour votre mélange. Il y a divers types de base avec des rapports selon les composants alcoolisés ou glycérine végétale. Ensuite, vous aurez besoin de propylène glycol qui s’utilise durant des années dans divers domaines comme l’industrie agroalimentaire pour support d’arômes et émulsifiant, pharmaceutique pour support des additifs, cosmétique pour conservateur. Mais dans les e-liquides, il sert de dilution de préparation et permet un meilleur rendu en provoquant l’effet « hit » recherché comme avec les cigarettes classiques. Enfin, la glycérine végétale qui va servir d’apport de vapeur supplémentaire. Elle était aussi utilisée dans divers domaines dans les produits quotidiens comme dans la préparation des dentifrices et des sirops ou comme fabrication de base des bonbons et des hydratants.

Trouver le bon dosage

Trouver le parfait dosage est crucial, car elle demande beaucoup de précision pour que votre résultat soit optimisé et adapté à vos besoins. Valorisez surtout le dosage de la nicotine qui s’obtient par les boosters de nicotine représentés en taux de 18 +ou-2 mg/ml. Il vous faut une base neutre pour rendre une quantité de base nicotinée bien définie et les arômes seront ensuite bien reçus par cette base.

Avec les arômes bien déterminés selon vos souhaits dans votre e-liquide permettra un meilleur rendu optimal en ce qui concerne les saveurs, si vous suivez bien le dosage. Parce qu’un surdosage va rendre votre composition écœurant et un sous-dosage ne va pas donner la saveur attendue. Pour un taux de nicotine de 3 ml, il vous faut 1,5 ml d’arôme et d’augmenter selon ce rapport selon la quantité qu’il vous faut.

La phase de maturation des mélanges

Définir si vous avez bien préparé votre mélange et s’il est réussi est essentiel. C’est durant cette phase des arômes vont se développer de façon optimale. Durant cette période, vous devez mettre vos stocks d’e-liquides à l’abri de la lumière dans des flacons bien fermés. 

Vous avez la possibilité de secouer de façon légère les liquides durant cette phase pour un bon mélange des arômes. Ce temps de pause varie selon la composition du liquide. Par exemple, un taux élevé de glycérine végétale va entraîner un temps de maturation plus long. Ce temps de pause va de 7 à 20 jours, pour les arômes de fruits (fruits avec monoarômes, fruits complexes et monoarômes sans fruits), c’est plus court et plus long pour les classiques et les gourmands.

Ces indications sont approximatives des concentrations selon vos préférences, mais le temps de pause peut être estimé par vos propres ambitions en sentant l’e-liquide si le goût et l’odeur vous vont. Vous devez bénéficier d’un moment de dégustation pour savourer votre fabrication et si jamais cela ne correspond pas à vos attentes vous pouvez facilement le rectifier. Si c’est trop fade vous pouvez y ajouter de l’arôme ou si c’est trop fort en goût alors vous pouvez y ajouter de la base. Vous ne devez pas vous attendre à un meilleur goût du premier coup, car vous pouvez améliorer avec le temps et rectifier au fur et à mesure. Les recettes peuvent varier selon les goûts recherchés.